Comme d’habitude, nous étions présents au dernier Conseil Communal, qui pour rappel est public et donc ouvert à tout citoyen intéressé par « la chose publique » gedinnoise…


Vous aurez sans doute pu le lire dans l’article de Pierre Higuet dans l’Avenir (http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140904_00523617) ou dans celui de Daniel Jeanbaptiste sur le site de SudInfo (http://gedinne.blogs.sudinfo.be/archive/2014/09/05/conseil-communal-du-3-septembre-a-gedinne-122884.html), l’ambiance était cette fois-ci plutôt cordiale et constructive, la plupart des points ayant d’ailleurs été approuvés à l’unanimité.

Si nous vous invitons à lire les articles susnommés pour avoir le détail des points abordés en séance, quelques sujets attirent plus particulièrement notre attention.

camera.jpg1) L’acquisition, pour notre équipe de pompiers, d’une caméra thermique, qui permettra dorénavant d’identifier avec plus de précision le centre du foyer d’un incendie, chose parfois difficile à percevoir quand, par exemple, un incendie produit beaucoup de fumée… Il est rassurant de voir la commune soutenir encore certains investissements de ce type, malgré la mise sur pieds du Service Régional d’Incendie, qui mutualise les services, moyens techniques et modes d’intervention sur le terrain.

2) La question des subsides aux associations est à nouveau revenue sur la table des discussions et échanges (c’est un classique annuel… pour ne pas dire un comique de répétition).
En effet, si l’on peut saluer la volonté de la commune de soutenir, depuis longtemps déjà et de manière répétée, les associations de l’entité ; il peut effectivement apparaître comme déséquilibré de voir des associations remplissant le même type de « mission » soutenues de manière très différente par la commune.

Si cela a une explication « historique » (certaines associations sont plus anciennes et d’autres plus récentes, certaines sont des « dissidences » d’autres, la commune ne donne « plus » que 50€ aux « nouvelles » associations), l’idée a été évoquée de mettre – un jour – l’ensemble des associations de la subsides.jpg commune autour de la table pour réfléchir à cette répartition du soutien communal aux associations. Lors des travaux du PCDR/CLDR, nous avions d’ailleurs soutenu l’idée de créer une « table ronde » des associations, afin de mutualiser les demandes et besoins, d’augmenter encore la collaboration et l’échange entre celles-ci, d’optimiser les agendas des activités et manifestations soutenues par toutes les structures actives de la commune, qui monopolisent nombres de bénévoles, motivés et enthousiastes, animateurs de la vie culturelle, sportive et sociale de la commune.

Nous continuons de soutenir cette idée, et proposons à la commune d’envisager, dans la suite à donner à notre CLDR, la mise sur pieds d’un Groupe de Travail sur la question, qui rassemblerait – entre autres – les responsables des nombreuses associations actives sur Gedinne.

creche.jpg3) La suite des travaux d’extension de la crèche communale (MCAE), qui permettra bientôt d’accueillir encore plus d’enfants gedinnois : une toute bonne nouvelle !

4) Le renouvellement de la toiture de la salle « Le Cercle Communal ». Enfin, le Cercle va bénéficier d’un remplacement de sa « couverture », en mauvais état depuis de nombreuses années déjà. Il était en effet surréaliste de continuer à investir dans des travaux de rénovation et rafraîchissement de l’intérieur du Cercle… alors que son – ses – toit(s) n’offrent plus une protection digne de ce nom contre les intempéries. Bonne nouvelle, donc, pour les associations qui profitent régulièrement de cet espace pour leurs activités.

L’opposition salue à juste titre un cahier des charges plus complet et détaillé qu’à l’habitude pour ce type de travaux entrepris par la commune. Celle-ci a en effet fait appel à un professionnel pour l’aider dans la rédaction de ce cahier des charges : un exemple à répéter dans le futur !

5) L’avant projet d’extension du PCA, mieux connu comme « Parc d’activité économique de Gedinne-Station ». Bien sûr, il ne s’agit que de l’avant projet, mais la commune a plutôt pris de l’avance sur ce projet… après quelques années d’errance, faut-il le rappeler ! Notre locale Ecolo a soutenu auprès du Ministre Henry l’extension de cette zone d’activité économique, qui nous semble être un bon outil de développement pour l’avenir économique de la commune.

Il faut espérer que les activités qui s’installeront sur cet espace permettront de fournir, entre autres bénéfices, des emplois aux gedinnois, dans le futur. Fort heureusement, ce projet devrait être débattu en CCATM (Commission Consultative de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité), où nous ne manquerons pas de produire le travail et la réflexion nécessaires au développement le plus efficace – et rentable et… durable ! – de cet espace d’activité économique.

grumier.jpgIl sera, entre autres, nécessaire d’être attentif au développement intelligent des infrastructures – voirie, par exemple – dans la perspective d’un éventuel développement d’une zone d’activité d’exploitation primaire du bois, qui pourrait voir le jour dans le futur, dans une zone voisine à ce Parc d’activité économique. Il serait en effet ridicule que les charrois – tels que les grumiers – ne soient pas capables de manœuvrer sur cette zone, problème que nous rencontrons dans l’actuelle zone d’activité, dont la voirie a été sous-dimensionnée et mal conçue, et oblige les chauffeurs de camion à faire de dangereuses manœuvres pour accéder au site. A réfléchir, donc, dans un futur très proche, en bonne intelligence avec tous les acteurs du projet.

Comme toujours, nous ne manquerons pas de suivre ces dossiers, et de vous donner suite de leur évolution dans les prochains mois et années.

Au plaisir de vous retrouver très prochainement.

Que votre fin d’été et début d’automne soient ensoleillés… histoire de rattraper la météo maussade du mois d’août dernier !

Share This