Taillons !

Taillons !

Nos actions locales

Dimanche 26 novembre

Distribution de plants d’arbustes à petits fruits (Groseilliers, cassissiers, framboisiers)
De 9h à 12 h (ou fin de stock)
Rue du Londeau (près de l’Hôtel de la Poste), 5575 Gedinne.

Initiation à la taille des arbres fruitiers, et Présentation de « Diversifruits »
À 13h30, à la salle des fêtes de Bourseigne-Neuve
(En face de l’école, près de cimetière)
Benjamin Cerisier expliquera la taille de restauration des vieux arbres fruitiers.
Il vous présentera aussi l’association  » Diversifruits » 

Taille d’arbres fruitiers sur le terrain
Après son exposé, monsieur Cerisier, accompagné d’un tailleur expérimenté, vous invitera à passer à la pratique,
dans un verger des environs.

                                                      *****

TAILLE TOT, TAILLE TARD…

Qui ne connait pas un vieux verger où les pommiers remplis de gui se dessèchent les uns après les autres, abandonnés par leur propriétaire ?

Manque d’intérêt pour la production de fruits pas toujours parfaits, ou simple méconnaissance des capacités de production de ces vieux arbres et des soins à leur apporter ?
Les arbres fruitiers se taillent à tous âges.

A la plantation, on pratique la taille « d’habillage » visant à éliminer les parties abîmées et à équilibrer l’appareil racinaire et aérien.
Puis, on pratique des tailles de formation qui élaborent les branches « charpentières », future structure du houppier.

Ensuite, tout au long de la période dite de production, les tailles « d’entretien et de remplacement » se poursuivront. Il faut réparer les accidents de parcours : branche cassée par une surcharge de fruits ou par le vent. Un autre objectif est de rajeunir les fruitières qui s’épuisent après trois ou quatre ans. On pratique alors des tailles de remplacement qui progressivement amèneront la sève vers un jeune rameau, la vieille fruitière sera alors coupée.

Enfin, une taille de « restauration » peut être nécessaire. Les symptômes poussant à celle-ci sont un houppier compact, mal aéré, des charpentières enchevêtrées, des branches basses qui dépérissent, courbées vers le sol, une fructification qui diminue et est de mauvaise qualité, et enfin des jeunes rameaux de plus en plus rares. Cette taille a donc pour objectif d’éclaircir le houppier en y laissant pénétrer la lumière (mûrissement des fruits) et l’air (éviter les mousses et maladies dues aux champignons). On simplifiera les houppiers, en éliminant les charpentières qui se croisent et les rameaux poussant vers l’intérieur. Les branches aux multiples bifurcations seront limitées à deux ou trois axes principaux. Lorsque deux branches parallèles sont en compétition, l’une d’elles sera coupée. Le gui sera évacué. Cette taille de restauration se
pratique en automne.

Une échelle, une scie et un bon sécateur… et au travail !
Alors envie de se préparer un été savoureux ?

Alors:

RESTAURONS, RESTAURONS !

Lors de nos précédentes activités, nous vous avons invités à planter des haies, des petits et grands arbres fruitiers. Nous avons redécouvert les savoureux jus de nos vergers : pressage de pommes et de poires en 2015 et 2016. Cette année, le gel tardif nous a privés de cette production naturelle et locale. Mais une saison n’est pas l’autre.

Profitons donc du moment de repos qui nous est offert par Dame Nature pour préparer demain. Ce dimanche 26 novembre, rejoignez-nous à 13h30, à la salle des fêtes de Bourseigne-Neuve (En face de l’école, près de cimetière) pour participer à une démonstration de taille de restauration sur de vieux arbres fruitiers.

Benjamin Cerisier, conférencier pour l’Asbl « Diversifruit » nous exposera ses activités de promotion de la production locale de fruits.

Il nous initiera à la taille de restauration ; d’abord en salle pour la partie théorique et ensuite sur le terrain dans un verger du voisinage. Il nous expliquera les notions de charpentières, de branches fruitières, de mise à fruit, de porte-greffe, de gourmands, de sillons, de lambourdes, de dards, de brindilles couronnées, la notion d’alternance, la taille de rajeunissement… Bref, d’arboriculture.

Munissez-vous de vêtements appropriés pour cette activité extérieure.

                                                   *****

 CONSEILS DE PLANTATION DES PLANTS D’ARBUSTES

Voici quelques conseils pour que votre arbuste vous donne ses plus beaux fruits :

– Si vous ne le plantez pas en terre tout de suite, il faut absolument éviter que les racines sèchent : mettez-le en jauge, dans de la terre ou du sable du Rhin. Ne conservez pas votre plant dans de l’eau afin de ne pas noyer les racines.
– Avant de le planter, vous pouvez badigeonner les racines avec un mélange d’argile et un engrais naturel (compost, bouse de vache…).
– Creusez un trou de plantation qui doit être un peu plus large et profond que l’ensemble des racines. Le trou fera donc environ 20 cm de profondeur et 20 à 30 cm de large.
– Vous pouvez mettre une poignée de compost lorsque vous installez votre plant. Rebouchez avec la terre en veillant à bien la tasser avec votre talon pour qu’elle enveloppe toutes les racines.
– Et enfin, arrosez.

Et si vous n’avez pas de jardin ?
Vous pouvez aussi planter votre arbuste dans un pot suffisamment grand pour contenir les racines. Placez dans le fond du pot des billes drainantes (type argex) et arrosez régulièrement !

Prochain pressage de vos pommes: le 27 octobre 2018

Prochain pressage de vos pommes: le 27 octobre 2018

Nos actions locales

 

Bonjour!

Notez déjà la date du 27 octobre 2018 dans vos agendas, pour faire votre jus de pommes !

Rendez-vous à la Croix-Rouge de Belgique, Rue du Centre 2, 5575 Louette-Saint-Pierre,
et n’oubliez pas d’apporter vos consignes de l’année dernière.

Les réservations pour le pressage se feront en temps voulu, nous vous tiendrons au courant.

A l’année prochaine !

 

 

Pressage pommes du 31 octobre 2017

Pressage pommes du 31 octobre 2017

Nos actions locales

Bonjour,

Nous avons terminé notre « sondage pommes » sur Gedinne, et avons tant de réponses négatives concernant la quantité des fruits (au vu des gelées printanières), que nous sommes obligés d’abandonner l’idée de faire du jus de pommes cette année. Nous en sommes désolés…

Cependant, gardez vos consignes car nous espérons réitérer cette activité l’année prochaine !

Belle fraîcheur dans les bois, par cette chaude journée !

Belle fraîcheur dans les bois, par cette chaude journée !

Nos actions locales

Les participants à la balade guidée conjointement par notre guide nature Philippe Trigalet, agent du DNF, et par monsieur Barbazon, président du Cercle d’Études historiques de Gedinne, ont apprécié cette belle promenade et les informations pointues concernant la flore et l’histoire de Gedinne Gare et de ses environs. Certains ont découvert l’Arboretum, qu’ils ne connaissaient que de nom.

Chacun remplissait avec application son questionnaire nature/histoire, dans l’espoir de gagner le panier garni de savoureuses denrées qui serait offert au lauréat du concours.

« Nous avons déjà participé à beaucoup de balades dans la région de Gedinne, et sommes heureux d’avoir encore beaucoup appris au cours de celle-ci ! », nous confiait un marcheur.

Au retour de leur périple, nos invités se sont attardés à découvrir notre exposition « Gedinne Gare, un quartier d’avenir ! », par laquelle nous expliquions notre opposition à la transformation de la gare en logements sociaux (inconfort entre autres sonore, pas de commerces et écoles à proximité, dangerosité du site), nos propositions d’aménagement spécifiques à notre gare, et divers exemples de réaffectations d’autres gares. Nous invitions nos visiteurs à indiquer leur avis, ce qu’ils n’ont pas manqué de faire !

Chaque personne avait le loisir d’appuyer sur un bouton qui déclenchait notre installation sonore, permettant à tous de réaliser le bruit insupportable que provoque le passage d’un train de marchandises.

Puis, l’appétit avivé par les fumets appétissants du barbecue, tous se sont installés pour déguster un pain-saucisse, et ont pu discuter avec Patrick Dupriez, co-président d’Ecolo, qui nous avait rejoints.

Dossiers expo: Histoire ,  Projet Gedinne Logements ,  Exemples réaffectation ,  Projet Gedinne Ecolo

Toutes les photos sur Facebook

 

 

 

Balade nature et historique guidée

Balade nature et historique guidée

Nos actions locales

Gedinne Gare, un quartier d’avenir !

Dimanche 11 juin
A Station 69, 5575 Gedinne (devant le garage Lezin, en face de la gare)

Balade nature et historique guidée
Deux guides mèneront la promenade : monsieur Barbazon, président du « Cercle d’études historiques de Gedinne », et notre guide nature « maison ».
5 km, 7 km ou 8 km
Départ à 10 h

Rallye pédestre avec questions et épreuves
5 km, 7 km ou 8 km
Départs entre 9 h et 11 h

Exposition et propositions d’aménagement « Autour de la Gare »

Gratuit
Stand bar, barbecue.
Ambiance assurée !

Saint Valentrain

Saint Valentrain

Nos actions locales

gazette6Un faux journal et un chocolat pour les navetteurs !

A l’occasion de la 17ème édition de son action Saint-Valentrain, Ecolo réaffirme l’intérêt porté aux usagers du rail et sa volonté de prouver que des alternatives sont possibles.

L’année écoulée a en effet été particulièrement éprouvante pour les usagers des transports en commun, qui font les frais au quotidien du mépris du Gouvernement Fédéral pour la SNCB, ses travailleurs et ses voyageurs. De quoi perdre confiance et l’envie même de se déplacer avec notre principal partenaire de mobilité. Entre les fermetures de guichets et de salles d’attente, le manque de ponctualité et le retard des travaux du RER en Wallonie, la SNCB est clairement l’otage du manque de vision et de cohérence de ses Ministres de tutelle et des politiques d’austérité du Gouvernement fédéral ces dernières années.

locDès potron-minet, des membres de la locale Ecolo de Gedinne ont accueilli les usagers sur les quais battus par un vent frisquet de la gare de Gedinne (la salle d’attente étant fermée depuis des années), et leur ont offert du chocolat et un vrai faux journal d’information de la Société des transports par voie ferrée !

Des Gedinnois ont pu leur exposer leurs griefs et difficultés concernant les transports si problématiques dans notre commune rurale et ont entendu les alternatives proposées, d’autres se sont immédiatement plongés, sourires aux lèvres, tout en grignotant leur chocolat, dans la lecture de la gazette reçue.

Découvrir le contrat de service alternatif Ecolo Groen pour la SNCB : http://www.ecolo.be/?Contrat-de-services-SNCB

09  06Bis

gazette6

Détournement de faux journal ! 🙂

etoiles700X10-7.jpg