51 ans
Vencimont
Météorologue

Une citation qui me plaît…

First we take Gedinne, then we’ll take Antwerpen and Berlin ;o)

Qui je suis, qu’est-ce qui me passionne et m’anime dans la vie (hobbies, activités, passion,…) :

Depuis ma plus tendre enfance j’arpentais les rues, ruelles, sentiers…de la commune puis, fin des années 80, je suis parti voir ce qui se passait ailleurs. J’ai habité successivement à Namur, Bruxelles, Leuven et Liège. De nombreux séjours plus ou moins long à l’étranger (Europe, Afrique et Amérique) sont venus égayer cette période. Une dizaine d’années après mon départ, je suis revenu m’installer sur ma commune, mon ADN est GEDINNOIS. Quels merveilleux moments passés au milieu de cette belle famille gedinnoise ! Mais voilà, depuis quelques années le vent a changé, je me pose des questions, cette commune a perdu de son dynamisme, de son esprit solidaire et de son aura. Heureusement les associations œuvrent pour garder le navire à flot et j’ai un immense espoir en nos jeunes pour redresser la barre. Seul leur enthousiasme nous permettra de voir un avenir de meilleur augure. Je n’ai pas de réelle passion mais plutôt un amoureux du tout-venant (comme disait Georges) et de la simplicité. J’ai une profonde admiration pour les artistes, les musiciens en particulier. J’écoute beaucoup de musique de tous styles. J’aime les balades qui ne mènent nulle part, les lacs en montagne et le ciel étoilé. J’ai redécouvert la photographie, que j’avais mis de côté voici une quinzaine d’années, plus particulièrement dans la photo culinaire et de studio, nature aussi mais j’apprécie davantage le repérage à l’image.

Pour Gedinne, j’aimerais…

Je souhaiterais voir naître une commune ambitieuse, innovante, porteuse, avant-gardiste, qui serait un exemple pour les autres communes dans de nombreux domaines (énergie, jeunesse, aînés, social, tourisme, emploi, culture, enseignement, sport…). Pour insuffler cette dynamique à la population, aux associations et aux services communaux le conseil communal se doit d’être à la hauteur. Une opposition constructive, non conflictuelle et une majorité à l’écoute, ouverte au dialogue devront se placer à la barre. On va probablement me prendre pour un utopiste mais personnellement, je peux y croire car ce n’est pas l’accès à une quelconque fonction qui me préoccupe mais l’intérêt des citoyens gedinnois. Une gestion communale sans clivage politique où chacun est prêt à travailler pour l’intérêt sociétal en abandonnant les querelles idéologiques. Oui, c’est exactement cela qui me plairait. Et désolé pour les petits amoureux du patinage artistique, vous devrez probablement vous passer d’une patinoire didactique.

Share This