Compte rendu – Ecolo & Mobilisation Citoyenne

Ce lundi 3 décembre 2018 s’est déroulée l’installation du nouveau conseil communal de la commune de Gedinne.

C’est l’occasion pour notre groupe politique, Ecolo & Mobilisation Citoyenne d’entrer en minorité et au conseil de l’aide sociale (CPAS) : Quentin Jacques et Géraldine Godart siégeront au Conseil Communal, et Bob Henrot siégera au CPAS.

Elus 2018

Nous en profitons encore pour vous remercier de votre soutien et nous tenons à votre disposition pour toute information sur nos positions et actions.
Vous trouverez ci-dessous notre « déclaration de législature », qui témoigne de la manière dont nous envisageons de travailler au Conseil Communal et au service de la commune, durant les 6 années de la législature.

Déclaration de projet de législature 2018-2024

Après 6 années de travail constructif depuis le banc du « public » au conseil communal, nous intégrons maintenant la minorité avec 2 élus.
Nous remercions bien évidemment encore la population pour son soutien, qui nous permettra de mener plus avant notre engagement pour notre commune.
Cette nouvelle « position » nous permettra d’avoir maintenant accès aux dossiers et documents relatifs à la gestion communale, chose qui nous était quasi impossible par le passé.

Se trouver dans la minorité ne signifie pas nécessairement être en « opposition ».
Durant les 6 années de la précédente législature, si nous avons pu nous montrer critiques, nous avons toujours désiré être constructifs, dans l’intérêt de la commune de Gedinne et de ses citoyens.
Nous ne changerons pas notre fusil d’épaule durant la législature qui commence. Au contraire, nos ambitions et projets pour la commune ne font que se développer et se préciser au fil du temps. Une meilleure connaissance des dossiers nous permettra d’être encore plus concrets.

Nous ne manquerons pas de continuer d’attirer l’attention de la majorité sur les priorités et urgences en ce qui concerne la gestion de notre commune, mais aussi le bien-être de nos concitoyens, à court, moyen et long terme.
Nos préoccupations sont écologiques, bien entendu, et concernent l’évolution inquiétante du climat (les citoyens belges s’en inquiètent, comme la marée de manifestants « pour le climat » a pu en témoigner ce dimanche) ; mais aussi sociales et économiques ! Il est d’ailleurs urgent de rappeler combien la notion de « durable » englobe un juste équilibre entre des préoccupations écologiques, sociales et économiques. L’avenir de nos forêts – qui participent pour ¼ à 1/3 du budget de notre commune, rappelons-le – en est un très bon exemple, dont nous avons pu mesurer l’importance cet été avec l’invasion des scolytes, qui n’ont pas fini de nous inquiéter…
Au-delà de la gestion quotidienne, « en bon père de famille », il va falloir se montrer inventif, innovant, …

Nous continuerons donc de porter l’ambition et la vision à long terme pour notre commune, afin d’assurer le meilleur avenir pour notre commune, nos citoyens, et les générations futures.

Share This