Le Conseil Communal de ce mercredi aura pû paraître plus calme que d’autres… Il y a pourtant anguille sous roche, comme vous allez le remarquer !


Gedinne_Blason-2.jpgOn commence par le rapport communal de l’année 2013 avec un petit échauffement sur les activités de l’abattoir de Gedinne où l’opposition pointe une diminution de l’abattage porcin. Cette diminution semble en fait être toute temporaire. Par contre il faut tenir compte de l’abattage bovin en forte augmentation.

Ensuite, on rentre dans le point qui occupera une bonne partie de la soirée, les comptes communaux en présence du nouveau receveur.
Le budget est épluché par l’opposition tant sur les comptes ordinaires qu’extraordinaires avec au menu quelques points d’attention comme les consommations de mazout de la co-génération utilisée pour l’instant uniquement comme réseau de chaleur, ou encore la pertinence de certains travaux…

En ce qui concerne le village de vacances de Vencimont, la commune est propriétaire mais s’en remet aux avis de son gestionnaire pour décider des travaux à effectuer.
Finalement, les budgets communaux ordinaires et extraordinaires sont approuvés à l’unanimité, l’opposition se réjouissant du nouveau détail des comptes communaux.

Le point suivant traite des modifications budgétaires ordinaires approuvées par la majorité mais rejetées par l’opposition.
Le bourgmestre fait ensuite la description des modifications budgétaires extraordinaires : nouveau mobilier urbain dans Gedinne, travaux à la plaine de jeu de Gedinne, travaux pour la sécurité incendie aux Arpents Verts à Houdremont , extension de la crèche « Les Loupiots », travaux d’isolation (avec un subside UREBA) dans les bâtiments de la Fourmilière, installation d’une tour à hirondelles dans le parc du Vicinal (ancienne scierie) pour remplacer les nids détruits lors des travaux, remplacement des fauteuils du cinéma (usés après plus de 30.000 entrées !), achat d’une caméra thermique pour les pompiers travaux.jpg
(pour la localisation des foyers d’incendie) dont on prévoit aussi un usage complémentaire au niveau de la vérification de l’isolation thermique des bâtiments, ou encore l’étude du dossier de Zone d’Activité Économique de la Gare…

Les points suivants sont approuvés à l’unanimité :
• Majoration de la dotation 2014 de la zone de police Houille-Semois (7.3%).
• Intervention communale 2014 à l’ASBL Résidence St-Hubert à Bièvre (14667 €).
• Réparation de l’éclairage du terrain Rienne-Sports – Subside exceptionnel.
• Crèche « Les Loupiots » – Cahier des charges pour transformation de l’ancien garage en dortoir (24000€ HTVA) . L’opposition regrette qu’un chauffage par le sol n’est pas prévu mais cela suppose la mise en œuvre d’une chaudière basse température ce qui n’est pas le cas pour l’instant.
• Marché de travaux – Arpents-Verts à Houdremont – Réalisation d’un faux-plafond acoustique
• Marché de travaux – Arpents-Verts – Pose d’une clôture en panneaux rigides.

La présidente du CPAS présente les comptes 2013 qui sont en boni malgré une bonne part des dépenses sur fonds propres. Les dépenses du personnel, suite aux remises à niveau légales, sont en augmentation et par contre le nombre de personnes aidées est en diminution. La présidente s’en réjouit. Espérons donc qu’au 1er janvier 2015, l’augmentation du nombre de dossiers, liés notamment à l’exclusion de certains chômeurs (22 estimés par la FGTB il y a quelques semaines), ne vienne pas gâcher sa satisfaction.
Les comptes sont approuvés à l’unanimité.

L’échevin en charge des forêts présente un dossier d’échange de parcelles entre la commune et un particulier. Cet échange, présenté comme gagnant pour la commune et approuvé par le DNF a soulevé un problème de servitude et de « mauvais signal donné » inacceptable pour l’opposition. Malgré l’amendement proposé par la majorité, le point est rejeté par l’opposition.

PCDR (Programme Communal de développement rural) : un oui constructif à l’unanimité.

Le vote a lieu sur l’ensemble du dossier commencé depuis trois ans en avril 2011. Il reprend une série de fiches projets élaborées par la CLDR (Commission Locale de Développement Rural – dont plusieurs de nos membres font partie et y ont été particulièrement actifs) et destinées à améliorer « la vie à Gedinne ».

Une première fiche projet a été choisie par la CLDR et devrait être introduite auprès de la CRAT (Commission Régionale de l’Aménagement du Territoire) en juillet prochain, après approbation par le Conseil communal. Pour ce faire, le bourgmestre Vincent Massinon annonce qu’une pondération – dans le pur style de l’Eurovision – devra être établie entre les quatre fiches sélectionnées, avec re-consultation des membres de la CLDR !

Mais pourquoi donc faudrait-il que les membres de la CLDR re-valident leur vote ? Nous avons posé la question à nos membres… présents en CLDR !

poisson-Avril.jpgCes propos font fi du vote qui a DEJA EU LIEU, de manière démocratique, lors de la réunion de clôture de notre CLDR le mardi 1er avril. Peut-être notre bourgmestre a-t-il pensé que ce vote était un poisson d’avril ?!? C’est faire peu de cas de l’engagement des membres de la CLDR, tout au long de ces trois années, et de la représentation citoyenne et démocratique que constituent ceux-ci.

Nous nous étonnons d’ailleurs que l’opposition ne fasse pas plus de cas de la décision prise lors de ce vote en CLDR, et qui privilégie l’intérêt collectif – l’ensemble des villages de la commune – plutôt que l’intérêt particulier, pour ne pas dire électoral de certains – l’aménagement de l’un ou l’autre village, en priorité -.

Bien sûr, il faut reconnaître que le « quart communal » – majorité comme opposition – n’a pas brillé par sa présence lors de ces trois années de travail en CLDR. A part Vincent Massinon, bourgmestre et président de la CLDR, les citoyens gedinnois membres de la CLDR auront montré un sérieux et une régularité dans le travail laborieux de la CLDR bien plus important que leurs élus, à de rares exceptions près ! C’est évidemment regrettable.

Par contre, lors de la réunion et soirée de clôture de la CLDR – le mardi 1er avril, donc – plusieurs représentants du quart communal étaient bien présents… sans doute aussi pour profiter du repas offert en cette circonstance (ainsi que la présence de la presse, invitée à notre initiative, faut-il le préciser ?!?).

Toujours est-il qu’un vent d’amnésie semble souffler sur nos élus – majorité comme opposition confondues ! – sur la décision prise lors de cette soirée, par la CLDR souveraine dans son vote (et avant que celle-ci ne soit arrosée… puisque l’apéritif a été servi pour fêter la décision prise !).

PointsInterrogation.jpg
Mais quelle est-elle donc, cette décision votée démocratiquement en CLDR ? Privilégier l’aménagement et la sécurisation de l’entrée de l’ENSEMBLE DE NOS VILLAGES, afin de protéger nos habitants – dont les enfants ! – de la traversée de nos entités par les voitures et autres véhicules, tout en renforçant l’identité de chacun des villages de Gedinne. Cela en priorité sur l’aménagement du centre de certains de nos villages, ce qui viendra directement dans la foulée, rassurez-vous : à commencer par Gedinne – dont les travaux d’aménagement sont déjà bien engagés -, se poursuivre par Vencimont – village touristique de l’entité qui aurait bien besoin d’un réaménagement de son centre – puis finalement par Rienne, qui verrait sa « traversée » repensée.

En résumé, et de manière « officielle », cela donne dans le PV de la dernière réunion de la CLDR (1er avril 2014) :
« Lot 1 – Choix des fiches projets qui feront l’objet des premières demandes de convention-exécution »


En séance, la CLDR a déterminé l’ordre de priorité suivant lequel devraient être mises en œuvre, à partir de l’année qui suit l’approbation du PCDR, les premières fiches projets du lot 1 :

  • Aménagement des entrées de village (effets de porte, etc.), support d’une identité communale forte (FP 1.1).
  • Aménagement du cœur de Gedinne (FP 1.2).
  • Aménagement du cœur de Vencimont (FP 1.10).
  • Aménagement du cœur de Rienne (FP 1.14). »

Notre bourgmestre « s’assied » donc sur cette décision, et propose de revenir sur celle-ci en organisant à nouveau un vote… par mail ! De qui se moque-t-on ?!? Pourquoi pas via pigeons voyageurs ou signaux de fumée ?!?
Cette décision ne semble en tout cas pas choquer l’opposition… ce qui ne manque pas de nous inquiéter !

Approbation à l’unanimité des ordres du jour des AG du Bep et des intercommunales Idefin, Ores, Inasep.
Et pour terminer la soirée, quelques points supplémentaires :
A la demande du groupe l’Equipe, deux points ont été ajoutés à l’ordre du jour.

1. Primes à l’achat à la construction à la réhabilitation d’une maison : modification
2. Prime à l’adaptation du logement occupé par un senior
bd779828.jpg
Ces primes sont approuvées sur le principe à l’unanimité, mais les modalités et la mise au point restent à établir en commission. Il faut en effet éviter les doublons de primes avec une prime à l’achat qui existe déjà et les primes de réhabilitation / adaptation.
L’opposition insiste pour privilégier l’isolation des logements même si une autre prime à l’embellissement des façades est proposée par le bourgmestre. Les deux seront peut-être acceptées ?

Le SLFP (Syndicat Libre de la Fonction Publique) a introduit une demande de soutien de la commune à une mention contre le nouveau plan de transport de la SNCB qui sera d’application en décembre 2014. Le SLFP demande de ne pas supprimer le train de pointe P8681 Bertrix – Dinant de 16h08 fréquenté par de nombreux travailleurs et étudiants qui devront attendre le train suivant de 17h30. Cette suppression de l’offre déjà faible dans notre région conduirait à aggraver la perte des clients SNCB. La mention sera présentée aux ministres compétents aux niveaux fédéral et régional.
Le soutien à cette mention a été approuvé à l’unanimité.

En conclusion : Un Conseil Communal particulier, donc. Constructif d’une part, car la majorité change d’attitude en manifestant une ouverture qu’on ne lui connaissait pas trop sur les remarques de l’opposition et en proposant plus souvent des amendements .
Inquiétant, par ailleurs, quand le bourgmestre propose tout simplement de revenir sur la décision prise démocratiquement en CLDR… et que la majorité laisse finalement passer ce déni de démocratie sans sourciller !

Suite au prochain épisode : nous vous tiendrons bien évidemment informés !

Share This