Les communes de Vresse-sur-Semois et Bièvre ont acquis dix vélos électriques, par un partenariat privé/public, pour offrir à leurs habitants et à leurs visiteurs une nouvelle forme de tourisme : le slow tourism.


IMG_5267-2-2.jpgCette initiative s’inscrit dans la logique du « Tourisme via les massifs forestiers », et prélude à l’opération « La Wallonie à vélo en 2016 ».

En mai 2013, la locale Gedinne Ecolo proposait aux habitants une activité intéressante, concernant la mobilité douce dans une région rurale et vallonnée comme la leur : « Venez tester les vélos électriques ! ».

Cette journée d’information eut un franc succès, et plusieurs personnes, convaincues par leur essai, achetèrent par après cet engin permettant à tous de retrouver sans souffler les plaisirs du deux-roues, offrant de se déplacer tout en gardant la forme, et en faisant un geste pour la planète, tout cela à moindre frais.

IMG_5247-2.jpg

IMG_5258-2.jpg« Les projets peuvent être tant immatériels que matériels (comme l’acquisition de vélos électriques par exemple, sujet principal encouragé par la locale Ecolo de Gedinne lors de son activité du printemps 2013 !). », comme le rappelait aux gedinnois, notre rédaction dans son compte-rendu du Conseil communal du 6 novembre 2014.

IMG_9882-2.jpgNous sommes dans l’axe Gedinne / Bièvre / Vresse-sur-Semois, nos communes se jouxtent et nous ne participons pas au développement des projets communs. Par leur inertie, nos édiles nous maintiennent dans l’isolement, tels des indiens dans leur réserve !

IMG_5262-2.jpgNous sommes déjà isolés géographiquement, de par la frontière qui longe notre commune, ne serait-il pas intéressant de nous inscrire dans des projets et actions propices à promouvoir Gedinne, région trop peu connue et trop peu visitée ?

Nous avons encore loupé le coche, dommage…

IMG_5242-2-2.jpg

Share This