Court, pondéré et opérant, tel fut ce conseil communal.


Absents :

Noël SURAY

Bruno MATHIEU

Sylviane SIMON

dinaphi-2.jpg Le premier point de la séance publique a concerné l’approbation de la dotation communale (2015) pour la zone de secours Dinaphi (Dinand-Philippeville) , d’un montant de 210.493,21 € (modifié en fonction de la restructuration de la zone), ce qui équivaut à une contribution moyenne de 50€ par habitant.

Ces zones ont été réformées dans le but de mieux coordonner les interventions des services d’incendie et des services de la protection civile.
Le budget a été approuvé à l’unanimité (12 voix).

Le second point touchait au subside de 3.000€, pour le contrat rivière Haute-Meuse (2014). Pour rappel ses actions ont été en 2014 :

  • L’inventaire des points noirs des ruisseaux,
  • Les plantes invasives,
  • Les animations des « Arpents Verts » : Un guide nature a emmené les enfants à la découverte des castors, pour leur expliquer leurs mœurs, traces, barrages et huttes.

rui.jpg

  • La sensibilisation individuelle des fermiers à clôturer les prairies jouxtant une rivière, pour éviter la dégradation des berges (les agriculteurs restent tenus de respecter certaines obligations qui s’imposent du reste également à toute autre personne. Il est interdit :

– de dégrader ou d’affaiblir, de quelque manière que ce soit, les berges, le lit ou les digues d’un cours d’eau ;
– d’obstruer, de quelque manière que ce soit, les cours d’eau ou d’y introduire des objets ou des matières pouvant entraver le libre écoulement des eaux ;
– de labourer, de herser, de bêcher ou d’ameublir d’une autre manière la bande de terre d’une largeur de 0,50 m, mesurée à partir de la crête de la berge du cours d’eau vers l’intérieur des terres ;
– d’enlever, de rendre méconnaissable ou de modifier quoi que ce soit à la disposition ou à l’emplacement des échelles de niveau, des clous de jauge ou de tous autres systèmes de repérage mis en place à la requête d’un délégué de l’autorité compétente ou du collège communal ;
– de laisser subsister les situations créées à la suite des actes indiqués ci-dessus.)

  • L’exposition « Riveo » et ses « Balades castors »
  • L’aquarium pédagogique à la Galette, sur la Houille, et le lâcher des alevins dans la rivière.

barFlot.jpg

  • Il est prévu de placer en octobre un barrage flottant sur la Houille, derrière l’école de Gedinne, pour mettre en évidence la présence des déchets charriés par les eaux, et conscientiser la population à éviter de jeter ses détritus dans les cours d’eau. (L’opération de nettoyage des abords des routes du mois de mars nous a bien montré combien les dépôts sauvages de déchets nuisent à notre environnement… Gedinnois, visiteurs, respectez votre sphère !)

Le subside a été approuvé à l’unanimité (12 voix).

Le troisième point : Marché de services – Création de logements sociaux à Rienne et à Gedinne-Station – Désignation d’un coordinateur sécurité-santé – Cahier des charges et mode de passation du marché – Approbation des 8.000,00€ estimés pour ce marché.

IMG_1566-2-2-2.jpg

  • Montant omis par l’architecte dans le cahier des charges, pour les travaux de coordination de sécurité/santé des chantiers.

Résultat du vote : 8 oui, et 4 abstentions de l’opposition, par cohérence avec son désaccord initial pour ce projet.

Nous réitérons que depuis l’annonce de cette transformation, nous sommes, nous aussi, dubitatifs. Tout en étant conscients de la nécessité de créer des logements sociaux sur le territoire communal, l’implantation de ce projet ne nous semble pas appropriée. Le fait de payer un loyer modéré ne doit pas cantonner nos – futurs – habitants à se loger à deux mètres à peine d’une voie ferroviaire, avec les désagréments que cela engendre, le bruit et les vibrations n’étant que les principaux.

Quatrième point : La décision de la vente de gré à gré de l’ancien presbytère de Willerzie, répondant à la nouvelle offre d’achat au montant de 127.000€.

Remarque de Véronique Léonard (opposition) : « Il est temps de sortir de ce dossier ! ».

Vente approuvée à l’unanimité (12 voix).

Approbation du règlement complémentaire à la circulation à Patignies : dans le but de garantir un maximum de sécurité devant les écoles communales sises rue de l’école à Patignies, la circulation sera interdite à partir du carrefour avec la rue de Gribelle jusqu’à l’extrémité des propriétés communales où sont implantées les bâtiments concernés.

plots-2.jpg

  • La route est déjà bloquée, il faut donc avaliser cette mesure, et la création de places de parkings le long des plots ou barrières.

Jean-François Colaux (opposition) avait demandé que le projet d’aménagement des écoles soit débattu en commission communale. Ce projet a déjà fait l’objet d’une cession de travail de la CCATM (Élargissement des escaliers pour améliorer le flux de personnes entre les deux écoles, aménagement du préau (qui ne serait pas détruit, car protégeant des intempéries), clôtures, etc).

Point approuvé à l’unanimité (12 voix).

Le PV du CC du 26 mars a été approuvé à l’unanimité.

Un appel à projet (date limite 5 mai) pour la création d’un parcours santé urbain allant du terrain de foot au parc vicinal, en passant par l’office du tourisme. Des appareils de fitness seront disposés tout au long du chemin.
(De la sorte, les Gedinnois seront tous dotés d’abdos/fessiers en béton !)

La séance publique a duré 25 minutes seulement, constructive et sans aucun heurt. Après le départ des journalistes et du public, huis clos pendant une dizaine de minutes.

***

CC sur GedinneBlogsSudInfo: http://gedinne.blogs.sudinfo.be/archive/2015/05/02/cons-com-gedinne-29-avril-2015-148768.html

CC sur L’Avenir.net: http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150501_00641933
maisCommGed.jpg

Share This