Nous avons assisté à un Conseil communal détendu, une ambiance de vacances planait encore dans l’atmosphère… à moins que ce ne soit le dernier Apéro jeudinnois qui battait son plein non loin de là ! (une initiative de l’asbl Song-Ba, au bénéfice de ses projets de coopération en Afrique, profitons-en pour le rappeler !). En tout cas, tous les points à l’ordre du jour ont été votés à l’unanimité.


goutte.jpgIl a été question de quelques travaux, notamment la réalisation d’installations pour le traitement de l’acidité de l’eau (percolation de l’eau sur des calcites). Cet équipement a été utilisé à Willerzie avec succès et est prévu cette fois à divers endroits dont l’entrée de Gedinne en venant de la Gare. Le coût est d’environ 20.000€ par chambre.

Le programme 2017-2019 du Contrat Rivière Haute-Meuse a été présenté par l’échevin Rolin.

Il comporte les actions suivantes :

  • Limiter les rejets de matières organiques vers la Houillette constatés hors zone d’assainissement.
  • Poursuivre le problème d’érosion des berges des cours d’eau par le piétinement du bétail sur la commune de Gedinne.

pesti-2.jpg

  • Mettre en place des mesures visant à réduire l’utilisation des pesticides sur le domaine public à Gedinne.
  • Proposer aux citoyens un atelier de fabrication de produits écologiques pour le jardin et promouvoir de bonnes pratiques pour remplacer l’utilisation des herbicides et insecticides.
  • Sensibiliser la population aux problèmes de pertes d’hydrocarbure vers les cours d’eau et les nappes phréatiques.
  • Poursuivre la lutte contre la berce du Caucase et la balsamine de l’Himalaya.
  • Sensibiliser la population à ne pas nourrir ou favoriser l’installation du raton-laveur dans la vallée de la Houille.
  • Résoudre certains problèmes de déchets (verts, ménagers et autres) localisés à proximité des cours d’eau.
  • Informer les citoyens de Gedinne sur les impacts, la législation, l’intérêt du castor dans la vallée de la Houille.
  • Sensibiliser les responsables des camps de mouvements de jeunesse et les propriétaires des terrains qui les accueillent au respect du cours d’eau et de l’environnement rivulaire.
  • Proposer et/ou promouvoir des activités de sensibilisation au domaine de l’eau lors des journées Wallonnes de l’Eau.DSCN0802.jpg
  • Poursuivre la collaboration avec le centre communal de classes vertes « Les Arpents Verts » à Houdremont pour animer des groupes scolaires sur les thématiques « Castor » et « Fange de l’Abîme ».
  • Sensibiliser les citoyens à l’utilisation de produits d’entretien écologiques.

L’Opposition signale des problèmes autour de l’abattoir, qui ont des conséquences pour la rivière ; il semble que la situation devrait être régularisée avant l’hiver à l’occasion des travaux (local pour les peaux).

La réduction des pesticides concerne principalement les cimetières (il n’y a plus que là qu’ils sont utilisés) : la commune va tester en laissant pousser de l’herbe, qui sera entretenue.

tableau.jpgA noter encore, en cette période de rentrée scolaire, l’installation de 4 TBI (tableaux blancs interactifs) qui sont utilisés comme un écran d’ordinateur ou de tablette géant avec possibilité d’interaction. Les enseignants de ces 4 classes (dans les écoles de Rienne, Sart-Custinne et Gedinne) se sont formés à l’utilisation de cet outil, d’autres pourraient suivre dans les prochains mois…

Le CPAS est prêt pour accueillir six réfugiés (quota imposé par le plan de répartition fédéral), mais ce nombre va peut-être diminuer. On constate une augmentation du nombre des jeunes demandeurs ; la question de leur intégration « socio-professionnelle » se posera donc assez rapidement et reviendra dans les débats.

Les Fabriques d’églises ont été abordées, toujours au sujet de la transition des plans comptables. Celle-ci se poursuit…

Enfin, l’Opposition a posé une série de questions orales, parmi lesquelles :

– L’appel à projet pour la réhabilitation des sentiers : il est en cours, avec demande de bénévoles pour l’entretien.023_2_.jpg
– Dans le cadre de « Territoires de mémoire », entretien et réparation des tombes des anciens combattants et plan des cimetières, c’est en cours.
Bulles à verre de Vencimont, Noël Suray revient avec le fait que les emplacements seraient mal choisis. Vincent Massinon répond qu’il a déjà expliqué qu’elles seront intégrées de la manière la plus efficace possible (Il s’agit de bulles « enterrées » dont on peut enlever les colonnes de dépôt en cas de nécessité, comme pour les fêtes à Vencimont).
Entretien des villages : de mai à septembre la commune est un peu dépassée et son personnel communal ne suffit pas, un cahier des charges a été rédigé pour lancer un appel à des sociétés privées (pour aider à couvrir les mois difficiles).
Bassin didactique : avenant de 22.000€ parce que les fondations ont dû être creusées plus profondes.IMG_1231.jpg
Ferme Jacob : nécessite plusieurs rénovations et adaptations (prises arrachées, douches bouchées, barbecue délabré, lits superposés non protégés,…). Une visite est prévue pour envisager les travaux à réaliser.
Fange de l’Abîme : mal entretenue, difficile à trouver pour les touristes. L’échevin rappelle que la météo de cette année a compliqué les travaux d’entretien de nombreuses zones vertes.

C’est reparti, nous nous retrouverons d’ici quelques semaines pour la prochaine séance de ce Conseil. A bientôt !

Share This